Conditions d’accueil

 

 En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » Mt 25, 40

Cette parole du Christ nous interpelle particulièrement. C’est pourquoi nos maisons veulent s’ouvrir à toutes les formes de détresse morale et de pauvreté matérielle que nous connaissons aujourd’hui. Chaque personne est, par conséquent, accueillie gratuitement pour l’Amour de Dieu.

Ce à quoi s’engage la Fraternité Eucharistein *

La Fraternité accompagne la personne dans ses différentes étapes de croissance, passant nécessairement par des pauvretés et des chutes mais aussi des relèvements et des libérations intérieures.  Nous travaillerons principalement sur les objectifs suivants :

      • éduquer l’affectivité par l’apprentissage de relations d’amitié vraies et fraternelles
      • connaître ses blessures psychologiques et devenir capable de les assumer
      • identifier ses besoins : se respecter soi-même et les autres
      • gérer ses émotions
      • communiquer avec empathie et délicatesse, gérer le conflit
      • assumer son existence dans les gestes quotidiens (hygiène, alimentation, rythme d’activité et de repos, etc)
      • se libérer de toute forme d’addiction : redécouvrir et se confronter à la réalité par le travail de la terre et la relation à l’autre
      • pacifier son être – âme, corps, esprit – par la prière et l’ouverture à la dimension spirituelle : apprendre à être
      • expérimenter la grâce de Dieu dans la faiblesse

La Fraternité veille à ce que la personne en accueil ait un suivi médical et thérapeutique adapté. Elle recourt, en cas de besoin, à des médecins et spécialistes externes.

Ce à quoi s’engage la personne qui demande un accueil *

    • participer activement à la vie communautaire en respectant son rythme propre
    • travailler de ses mains et entrer dans un esprit de service et de don de soi
    • vivre une relation d’amitié uniquement fraternelle entre personnes accueillies (les relations amoureuses n’entrent pas dans le temps d’une reconstruction personnelle et ne sont donc pas autorisées dans nos maisons)
    • effectuer un travail personnel de fond sur son vécu et son présent, en s’ouvrant librement et avec confiance à un accompagnateur
    • ne consommer aucune drogue (« douce ou dure ») ou boisson alcoolisée
    • s’ouvrir à la dimension spirituelle
    • respecter les différents points de la charte durant le séjour (charte distribuée et commentée lors de la semaine d’essai)

Entrant libre dans sa démarche, la personne en accueil est libre de quitter la communauté quand elle le souhaite. Elle sera cependant encouragée à tenir l’engagement qu’elle se sera elle-même fixée, en lien avec les responsables.

Trois étapes pour être accueilli à moyen et long terme *

Selon la capacité d’accueil de la maison, un séjour pourra être envisagé après 3 étapes préalables :

      • une première prise de contact par lettre motivée, e-mail ou par téléphone
      • un entretien personnel avec l’un des responsables de la maison
      • une période d’essai et de discernement d’au moins une semaine

Au terme de ces étapes, la personne pourra être accueillie en s’engageant à respecter ces conditions.